19/12/2018  |  5098 chroniques, 167 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 18/12/2018 à 20:29:39
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Minus One

The KVB
A Recordings/Differ-ant - Novembre 2013

Le duo londonien The KVB réalise une musique cold wave des plus savoureuses. Avec eux on est fin prêt à se (re)plonger à Manchester avec Joy Division ou à Sheffield avec Cabaret Voltaire dans le froid grisonnant des hivers 1978/1981. The KVB a sorti 2 albums à tirage très limité (300 ex), quelques K7 (100 ex) et singles. A ce jour pour pouvoir écouter du KVB chez soi (et si on est pas branché Bancamp), il faut se précipiter sur les sorties via Internet où les petites boutiques de vinyles très spécialisées. Antom Newcombe du groupe Brian Jonestown Massacre vient percuter cette chasse aux trésors du collector, en éditant sur son label A Recordings, les titres initialement sortis en MP3 début 2011 et sur une K7 éditée à 100 exemplaires publiée en janvier 2013. La version sur A Recordings est agrémentée de 2 titres supplémentaires (pour faire la durée d’un album) et existe en version CD et vinyle pour un tirage standard (vous pouvez vous pointer à la Fnac, qui a refait une place aux vinyles rock).
On savait qu’Anton était fan de psyché, mais aussi de la cold wave des années 80. Ainsi après avoir sorti l’album des excellents Dead Skeletons, un groupe islandais qui mélange psyché et rock gothique, Anton poursuit ses sorties de groupes prometteurs mais sombres. Si les 2 membres de KVB n’étaient pas encore née en 1980, cela ne les a pas empêché de retrouver les subtilités du son cold mélangé à de l’indus post punk. Habillés de noir, elle au synthé, lui au chant et à la guitare pour une équation musicale des plus grisonnantes. Le son est atmosphérique, minimal et répétitif. La voix cold sort d’un épais brouillard. Entre la trilogie Seveteen Second/Faith/Pornorphy des Cure, Closer de Joy Division, d’Alice de Sisters Of Mercy et Loveless de My Bloody Valentine, la musique de The KVB est une belle réussite des années 2010, à condition d’être nostalgique (ou de découvrir) de la cold (new) wave.


thekvb.bandcamp.com/
thekvb.tumblr.com/
fr-fr.facebook.com/pages/A-Recordings-Ltd/339521036084592

chronique publiée le 05/12/2013


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire