21/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
My Name is Charles ‘Chicken’ Diamond

Chicken Diamond
Beat Records/Cargo Records - Avril 2014

Pour réaliser son 3ème album, l’ami Chicken Diamond a dû se préparer vocalement pour avoir cette voix « sale, bête et virulente » ! On prend plein de postillons et ça racle grave sous la gorge ! Rien à dire, dans le style blues garage teinté de boogie, ça le fait à 100%. Notre gratteux n’a pas mis d’eau dans son vin, mais plutôt une bonne bouteille de whisky. A coté, la voix de Tom Waits, c’est du petit joueur à l’eau bénite. C’est clair, ça fait plaisir d’entendre à travers la voix et le style musical format « one man band » (avec guitare électrique, basse et une tonne de pédales d’effets, ), Chicken Diamond faire résonner les murs (en placo) ou les bouches d’égout en alertes d’explosion. On transpire avec lui, on a, on sent le blues de la rue et des clubs peu fréquentables, qu’on aime justement fréquenter. Oui, dans l’esprit punk et méthode DIY, Chicken Diamond nous a une fois de plus bien surpris. Dans son style « fait à la mano », le bonhomme a de la réserve. Il nous gratine, non pas du poulet basquaise, mais bien du poulet frit à l’américaine. Ça sent le graillon, et on adore. Alors, on trempe le morceau dans du ketchup maison, et hop dégustation 3 étoiles. A noter que parmi les titres il y a une reprise de Bob Dylan Maggie’s Farm, et le titre Mojo qui est surement un hommage à l’excellent magazine anglais.

Interview de Chicken Diamond ici




www.chickendiamond.com/
beastrecords.free.fr/

chronique publiée le 16/04/2014


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire