23/09/2019  |  5233 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 21/09/2019 à 11:27:25
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
The Show Must Go

The Chap
Lo Recordings/Differ-ant - 23 octobre 2015

Les zozos élastiques de l’électro punk rock The Chap, reviennent nous saluer avec un 6ème album bien allumé. D’un titre à l’autre The Chap nous montre leur savoir faire foutraque en matière de rock indé décloisonné. Ici la pop, l’after punk, le krautrock, le psyché, l’expérimental et le reste, s’harmonisent en faisant une bataille de polochons. Une fois la pièce bien remplie de plumes, on peut s’assoir confortablement dans le canapé défoncé pour écouter l’album qui porte presque le même titre, que le tube de Queen et du spectacle de Jérome Bel. Entre XTC, The Fall, Sonic Youth, Stereolab, The Ex, Can, The Stranglers, les compos de The Chap ont beaucoup de caractère. Attention aux oreilles, ça "découenne" du cerveau pas du tout ramollo. Tel un pull en patchwork, ou le kaléidoscope au reflet piquant, les 17 titres réunis (pour à peine 36 minutes) donnent une belle couleur à en avoir le tournis. La magie de The Chap ne se trouve pas dans les champignons hallucinogènes, mais dans l’art (pas du cochon) à créer des titres aux mélodies qui restent bien encrées dans nos têtes. Leur musique « branque » est une petite merveille lo-fi et le ping-pong entre les voix masculines et féminines est une belle réussite qui donne la banane. Enfin le coté « bricolage-art brut » des sons donne une belle humeur à cet album qui s’écoute d’une traite. Bref faites péter le champagne et allez gesticuler sur la musique libre de The Chap.


www.facebook.com/The-Chap-33944140488/timeline/
www.thechap.org/
www.youtube.com/watch?v=0mL2X0Z4mIs

chronique publiée le 13/10/2015


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire