23/08/2019  |  5227 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 22/08/2019 à 13:53:53
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
La tête en arrière

Luke
Village Vert / BMG - 2004

Après un premier album correct - La vie presque (2001) - et des concerts plutôt bien maîtrisés - en première partie de Françoiz Breut puis au Printemps de Bourges 2002 -, le groupe Luke fait un retour assez fracassant sur le devant de la scène avec La tête en arrière… Le groupe réapparaît donc en 2004 avec un nouveau line-up : Thomas Boulard au chant et à la guitare, Damien Lefèvre à la basse (en attendant le prochain album d’Eiffel), Romain Viallon à la batterie et Bayrem Benamor à la guitare. Il semble que Thomas et ses acolytes aient envie d’en découdre avec la Terre entière : dans l’ensemble, les textes sont revendicatifs, les morceaux, accrocheurs, et les guitares, cinglantes (Hasta siempre, Petite France)… Mais le combo français sait aussi ralentir la cadence et désenclencher la disto pour créer de sobres ballades pop/folk assez réussies (Zoé, Seveso, L’espèce humaine). Le son, la tonalité des textes et le chant évoquent fortement un certain Bertrand Cantat et son groupe Noir Désir, déjà présent dans les influences du premier album, au même titre que Christophe Miossec (dont l'influence n'apparaît plus aujourd'hui). On remarque aussi des guitares acérées à la Brian Molko (Tout va bien, La sentinelle) : pas très original mais efficace…
Si Luke ne cherche pas à révolutionner le rock français ni à envoyer les gens manifester dans les rues contre le capitalisme sauvage, son grand mérite est de composer et d’interpréter des morceaux (énervés ou pas) qui donnent envie de bouger intelligemment. 

auteur : Pierre Andrieu - pierre_andrieu@yahoo.fr

2ème avis :

Deuxième album pour Luke et une certitude dès la première écoute :
l'auditeur tient là une des références majeures françaises de la décennie actuelle.

Rémarqué en 2001 avec La vie presque, le groupe de Thomas Boulard confirme avec La tête en arrière ses qualités mélodiques, à travers des compositions franchement tranchantes.

Nettement plus rock dans son approche et plus particulièrement dans le chant moins chuchoté qu'auparavant, Luke déverse 11 pépites, avec textes interprétables selon sa volonté.

Rien d'autre à ajouter, si ce n'est que ce disque marquera 2004.

La tête en arrière

1 - Comme un homme
2 - Soledad
3 - La sentinelle
4 - Le reste du monde
5 - Hasta siempre
6 - L'espèce humaine
7 - Seveso
8 - Petite France
9 - Tout va bien
10 - Ressource humaine
11 - Zoé


www.luke.com.fr/
www.luke-info.com/

chronique publiée le 23/02/2004


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire