18/11/2017  |  4909 chroniques, 162 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 15/11/2017 à 14:22:22
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Contemporary Is Temporary

Beat Mark
Azbin Records - 4 Janvier 2016

En 2010, l’album Howls Of Joy de Beat Mark fut un de mes coups de cœur de l’année. Dans leur musique, je retrouvais le son noisy pop de mes 20 ans, soit la légèreté insolente du style Pastels, TV Personnalities, Jesus & Mary Chain exécuté avec une fraîcheur étonnante et efficace. J’ai bien entendu écrit une chronique enthousiaste (en lien ci-dessous) et fait une interview du groupe pour le fanzine Abus Dangereux. L’album était sorti sur Final Taxi Records, le micro label de Didier, un écumeur averti de concerts.
Lors d’un repas à la terrasse d’un café dans le quartier populaire de Ménilmontant à Paris, je suis avec Tjinder (du groupe Cornershop) et sa petite famille et je lui parle de Beat Mark. Tjinder est fan de pop et de musiques lumineuses. Il vient de créer son label Ample Play Records et il est à la recherche des groupes français, car il a beaucoup d’affinité avec la France et sa pop sixties (Françoise Hardy en tête). Non loin du café, il y a, pour écouter l’album de Beat Mark le disquaire Ground Zéro. Dans le magasin, dès l'écoute des premières notes c’est un coup de cœur pour Tjinder. Ainsi (je ne rentre pas dans les détails), l’album ressort en 2013 en format CD sur son label (avec un clip maison pour le titre Purple Glow ). Il y a un bon retour des médias, dont des passages radios et auprès du public anglo-saxon. Comme quoi la musique de Beat Mark est contagieuse ! Malgré ce bon accueil (mérité), Beat Mark reste discret. Certes ils jouent en concerts avec de nombreux groupes indés, mais aussi et surtout dans des caves et des bars. Coté disques suivants, ils ne sortent qu’un split EP de noël avec Sunden Death Of Stars (sur Ample Play) et un split EP avec The Proper Ornaments (sur Requiem Pour Un Twister). Depuis ce premier album, seulement 2 splits EP, autant dire que découvrir ce nouvel album pour commencer l’année 2016 est une super bonne nouvelle. L’album a changé d’épicerie (Azbin Records) et de pays (la Belgique). Azbin Records est le label des membres du groupe Regal (qui sont sur Born Bad et Frantic City). Bref on arrive à l’album.
Autant le dire, avant d’écouter les premières notes, mon cœur palpite à l’idée que je sois déçu. C’est ce qui arrive quand on en attend de trop. J’écoute le CDR, confortablement installé dans mon canapé. Le suspense bat son plein ! Et, au fil des titres… je suis heureux car rien n’est perdu, la fraicheur et la nouveauté sont encore intactes, voire même encore plus explosives. C’est un grand « ouf » de soulagement. Les 10 nouveaux titres sont une fois de plus des perles pop à fredonner et à danser sans retenue. Les mélodies, les voix sont tellement belles. Avec Beat Mark, les champs de blés deviennent oranges, le ciel est rose et les maisons sont vertes. Pas d’inquiétude, je n’ai pas eu besoin de prendre de drogues pour admirer toutes ses belles couleurs. Les 5 membres du groupe sont tellement complémentaires et complices qu’ils nous font partager leur joie de jouer à travers leurs tubes pop. Les mélodies sont au top, les riffs à la fois énergiques et bubble gum donnent le tournis et les voix (sans accent) sont dans une telle fusion, que l’on a l’impression que depuis leurs premiers cris à la naissance, ils ont grandi ensemble pour chanter le meilleur de la pop. Il y a une telle osmose entre Karin, Chloé, Karin, Julien, Jérôme, et Sylvain que oui, Beat Mark est un joyau à conserver bien au chaud et à faire découvrir à ses meilleurs amis. Longue vie à eux !

Chronique de l’album Howls Of Joy ici




azbinrecords.bandcamp.com/album/az023-beat-mark-contemporary-is-temporary
azbinrecords.fr/
www.ampleplay.co.uk/blogs/artists/beat-mark/

chronique publiée le 31/12/2015


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire