10/12/2018  |  5092 chroniques, 167 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 09/12/2018 à 15:44:14
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Mirador

Tropical Horses
Anywave/Montagne Sacrée - 23 Février 2016

Tropical Horses est le projet d’un l’homme machine qui vit à Paris. Après plusieurs EP's, voici avec Mirador son premier album. A l’intérieur du disque il y a 9 titres d’électro synth à la fois dark et lumineux. On pense à Dirty Beaches (et donc à Suicide/Alan Vega), parfois à Prince (époque Purple Rain), mais l’ensemble donne un style pas vraiment identifiable. Entre pop du futur et new wave pour des robots non rouillés, la symphonie « indus » sur synthés de Tropical Horses mélange des ambiances entre clair-obscur, des ambiances inquiétantes et d’autres plus ludiques, des morceaux pour danser dans des clubs berlinois et d’autres pour écouter chez soi calfeutré sous la couette à l’affut du moindre bruit non défini. Le Mirador de Tropical Horses nous observe avec des yeux noirs, comme pour nous prévenir que nous entrons dans une zone pas stable où tout peut arriver : On peut se faire allumer par un gang échappé d’un film de John Carpenter, être invité par une femme fatale ou un homo moustachu pour passer une nuit torride sous une lumière rouge fluo. Oui l’univers sonore de Tropical Horses est peuplé de sons métalliques qui s’entrechoquent dans notre cerveau. Tentez l’expérience, et après une première écoute, votre cerveau réclamera chaque jour une dose de Mirador, car il sera en manque d'hormone sonique échappée de cet album "hors norme".


fr-fr.facebook.com/Tropical-Horses-230965670346281/
soundcloud.com/tropicalhorses
www.dailymotion.com/video/x3ocqfv_tropical-horses-dead-gaze-exorcism-official-video_music

chronique publiée le 16/02/2016


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire