26/06/2019  |  5207 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 26/06/2019 à 11:26:10
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
One

KinG
Sound Like Yeah Records - 29 avril 2016

KinG est le nom d’artiste d’Alexandre Maillard, un solide gaillard au regard perçant. C’est ce que laisse échapper la photo/portrait en noir et blanc de la pochette de son premier mini LP 6 titres, tout simplement nommé One. Avant de réaliser ce premier disque, Alexandre Maillard a déjà derrière lui un parcours de musicien avec, Charlie Winston, Micky Green, Hollisiz, Phoebe Killdeer, Katia et Marielle Labèque. Multi instrumentiste (pratique pour faire un disque en solo), KinG possède avant tout, une voix splendide. Sa voix est grave, caverneuse et habitée. Dans le registre vocal d’un Nick Cave, d’un Rowland S. Howard et Mick Harvey (de Crime & The City Solution) et Barry Adamson (Magazine, Bad Seeds), la voix du KinG impose par sa présence envoûtante. D’un titre à l’autre sa voix nous absorbe sans modération. Tout au long du disque, on est emporté par le flow, l’ambiance sombre (le blues n’est pas très loin) des compos. Les textes sont co-écrits avec Oh ! Tiger Mountain et Thousand. Des lanternes extérieures pour éclairer la pénombre du KinG, cela donne un résultat "tout en lumière". Chapeau l'artiste!


www.facebook.com/king-one-985014821580377/
festivalyeah.fr/soundslikeyeah/king/
www.facebook.com/Sounds-Like-Yeah-742921382422748/

chronique publiée le 02/05/2016


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire