19/02/2020  |  5308 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 18/02/2020 à 13:15:36
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Jolly Trouble

GaBLé
Ici d’ailleurs…/L’Autre distribution - 29 avril 2016

Depuis 2002, les saltimbanques de GaBLé font une musique atypique. Entre bricolage sonore, folk de traviole, punk lo-fi pas net, chanson non réaliste, morceaux pop à fredonner sous la douche et autres styles non identifiables, la musique du trio GaBLé (avec Gaëlle, Mathieu et Thomas) est une malle en bois qui réserve plein de surprises. A l’intérieur, on y trouve de tout, sauf des gros billets de 500 euros, où alors des vieux billets du Monopoly. Avec ce 11ème album, Jolly Trouble, habillé d’une belle pochette dessinée par Angela Dalinger, GaBLé s’amuse une fois de plus comme des fous à jongler avec les genres. Ici pas de barrière, tout est possible, pourvu que l’on s’amuse et tant que le jeu ne vire pas à la bagarre et à l’affrontement. GaBLé joue avec une multitude d’instruments pour produire des musiques, des sons qui vont du ludique à l’expérimental zin-zin. Parmi ses instruments, il y a une flûte, une trompette, une clarinette, un marimba, une trompette, et surtout tout un bidouillage sonore sorti d’une des machines bricolées par le trio. Dans ce registre, on pense à François de Roubaix qui aimait composer avec des instruments trouvés au gré de ses voyages. En tout cas, ce n’est pas avec ce Jolly Trouble, que GaBLé va entrer dans les rangs du show bizz de la chanson française. Non, GaBLé reste le poil à gratter pour une musique non formatée. C’est tout à leur honneur.

GaBLé est actuellement en concerts, pour info, consultez leur site.


www.facebook.com/gableboulga
www.icidailleurs.com/index.php?route=product/category&path=109

chronique publiée le 02/05/2016


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire