21/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
The Party

Andy Shauf
Anti-/PIAS - 20 Mai 2016

Le nouvel et 2ème album du jeune canadien (il habite la région du Sackatchewan) Andy Shauf a pour titre The Party. Côté fête, celle d’Audy Shauf n’a rien à voir avec la folie burlesque du film de Blake Edwards avec le génial trouble fête Peter Sellers et la chanteuse culte Claudine Longet, mais on y reviendra un peu plus tard. Non, ici l’ambiance est plutôt le lendemain d’une fête, quand le réveil est un peu douloureux et que l’on préfère boire un thé bien chaud au lieu d’un cocktail explosif et écouter Nothing To Lose, la balade à la guitare sèche que Claudine Longet interprète dans justement le film The Party. Audy Shauf compose une musique folk flamboyante. Ses mélodies sont raffinées et les arrangements sont très chics. On y entend de la guitare, du piano, des violons, du sax et des notes de synthés qui glissent comme un drap qui va découvrir le corps gracieux d’un(e) beau/belle inconnu(e) étendu(e) à notre coté. Le genre de réveil qui fait plaisir. Sur sa belle musique romantique et précieuse, Andy Shauf pose sa voix délicate et parfois fragile, qui laisse échapper des « na na na ». Si la folk d’Andy Shauf est peut-être trop jolie pour être vraie, ne boudons pas notre plaisir à nous laisser porter par les 10 titres de l’album qui ne demandent qu’à être adoptés. Et qui sait, à la fin du disque, une surprise agréable peut apparaitre.


andyshauf.bandcamp.com/album/the-party
www.andyshauf.com/
www.youtube.com/watch?v=PN0RPWII7gY

chronique publiée le 27/06/2016


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire