22/06/2017  |  4830 chroniques, 161 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 20/06/2017 à 19:09:27
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Le Villejuif Underground

Le Villejuif Underground
SDZ Records - 13 Juin 2016

Dès les premières notes du titre d’ouverture Visions For Shannon, on comprend que le nom Le Villejuif Underground n’est pas un hasard, il est bien le petit cousin sonore des new-yorkais du Velvet Underground. Cousin certes, mais pas frère jumeau ! Sous ce nom presque absurde pour tout amateur de rock (c’est comme si vous nommiez votre groupe Pink Stones ou Janis Hendrix), ce cache un excellent groupe de Villejuif (94, Val-de-Marne) qui a pas mal d’humour. Le groupe voit le jour quand le poète et musicien australien Nathan Roche vient s’installer à Villejuif. Cet artiste a déjà joué dans de nombreux groupes (Marf Loth, Home Run, The Revisionists…) et sorti de nombreux albums. Bref le bonhomme n’est pas un novice, et cela s’en ressent dans la musique. Il recrute sur place, à Villejuif des musicos à la cool, un peu freaks. Sous des airs un peu branleur sympa (le chanteur ressemble à Martin Gretschmann -de The Notwist et Console- et la pochette collage punk de base), Le Villejuif Underground réalise une musique diablement efficace. Si vous aimez le Velvet (et plus précisément Lou Reed) mais aussi Jonathan Richman, Kevin Ayers et Beat Happening (avec Calvin Johnson) pour le coté lo-fi, rock sixties en son mono, ce premier album sera pour vous une tuerie. C’est presque du bricolage, mais comme les notes sont bien ajustées, la voix bien foutue et ce petit truc foutraque, comme le son d’un instrument sorti d’une machine à laver, donne à l’album une couleur, une ambiance réussie. Le son du Villejuif Underground est vraiment une réussite. Les mauvaises langues diront qu’il sonne trop Velvet Underground, mais ne les écoutez pas, car la fraicheur décomplexée du groupe à jouer ce qu’il aime (qu’importe les références) est tellement assumée, que leur musique est encore plus belle. Ce premier album est une vraie réussite à écouter dès aujourd’hui.


sdzrecords.bandcamp.com/album/le-villejuif-underground
fr-fr.facebook.com/sdzrecords
sdzrecords.free.fr/

chronique publiée le 12/07/2016


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire