22/09/2019  |  5233 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 21/09/2019 à 11:27:25
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Trip

Vegomatic
Trois Jeunes Tambours/Parigo/3JT FILMS - 10 Juin 2016

En 2004 avec l’album Surfin, Robots And The Correct Use Of Rock And Roll et en 2006 avec Ca C’est Vegomatic, le groupe parisien Vegomatic nous avait bien emballé avec leur style électro pop rock surf ludique et rayonnant. Comment en effet résister au tube French Up qui a illuminé les pistes de danse de nos nombreuses soirées entre potes. Avec les aléas de la vie, on les avait perdus de vue, ce qui est bien dommage. Ce n’est pas pour autant qu’ils étaient restés inactifs. Deux albums et de nombreux EP ont complété leur discographie. C’est donc avec plaisir qu’on les retrouve avec un nouvel album tout simplement nommé Trip. Cet album est la bande son du moyen-métrage Trip, réalisé par le leader de Vegomatic, Thierry Los. Ce film, édité en DVD accompagne le CD, ainsi vous avez le son et l’image ensemble.

Trip est un road movie musical avec comme acteurs les membres du groupe, avec des invités, comme la famille et des amis dont Myles Sanko. Thierry Los au volant d’un combi camping-car Wolkswagen orange de l’année 1973 (la classe !), sillonne les routes de France. Ce voyage lui sert d’échappatoire pour oublier sa récente séparation. On voit défiler les paysages de la Bretagne, de l’Auvergne et des Pays de Loire. Sur la route, Thierry Los fait de nombreuses rencontres qui provoquent inévitablement des chansons improvisées. Parmi ces rencontres, il fait la connaissance de Macha, qui fait du stop de retour d’un festival. Macha va redonner le sourire et des ailes à Thierry qui pense à son fils. L’affiche du film reprend la scène où Macha est debout sur le combi avec un parapluie (de Cherbourg ?) entre les mains. Une belle scène qui nous évoque la poésie d’Alexandre le Bienheureux avec Philippe Noiret et Marlène Jobert. Ce road movie n’est pas une comédie musicale, mais une balade musicale où "le bonheur est dans le pré".

Pour cet album BO, la musique pop rock sixties de Vegomatic a changé pour se rapprocher de la chanson. Entre balade à deux voix, esprit jazz manouche versus bossa sans nova et BO d’un film de Jacques Demy, mais aussi un peu de soul avec la voix de Myles Sanko sur My Inspiration et Stay Away et un air de Morrissey sur Butterfly, les 16 titres de l’album Trip nous font promener entre ciel et terre de France. Dans la bio, le nom de Jonathan Richman est évoqué. En effet on imagine bien les frères Los (Thierry et Eric) bien installés dans un arbre en train de jouer de la guitare dans le film Marie à tout prix. Si à la première écoute le changement de style surprend, au fil des écoutes on se laisse porter par le monde en orange de Vegomatic. Le groupe s’est fait plaisir à créer un album qui ne soit pas dans l’air du temps (garage/psyché/synthwave), ni dans la musique world qui rentre dans le moule. Oui, le trip de Vegomatic n’est pas pas bad, au contraire il est vraiment contagieux, il suffira juste de bien tendre l’oreille et de se laisser porter.




www.trois-jeunes-tambours.com/vegomatic/
fr-fr.facebook.com/vegomaticmusic/
www.youtube.com/watch?v=Crgnta0yfMc

chronique publiée le 08/08/2016


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire