21/11/2017  |  4911 chroniques, 162 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 20/11/2017 à 16:13:07
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Unbegotten

The Somnambulist
Slowing Records - 04 Novembre 2016

La sortie du deuxième album de ce trio basé à Berlin remonte à novembre 2012. En attendant la sortie du troisième opus prévu pour 2017, voici Unbegotten, un EP de quatre titres. Ce groupe a la particularité de composer une musique rock, très habité, voir théâtrale. La voix de Marco Bianciardi est à elle seule une fenêtre grande ouverte sur des espaces en friches où tout reste à construire. Entre "son" gothique, rock cabaret, heavy prog psyché, le mix sonore de The Somnambulist est étonnant et particulièrement réussit. Avec eux on voyage dans la face étoilée du rock. La construction des morceaux nous entraine d’un monde à un autre avec émerveillement. Moins blues et torturé que sur les précédents albums, les nouveaux titres ont plus de lumière et de clarté, mais sans tomber dans le « classic rock » pompeux. L’atout majeur du trio est la voix multi couleur, multi facette de Marco. Derrières, les instruments (guitare/basse/batterie/effets) donnent toute la profondeur nécessaire pour rendre les compos en version cinémascope et haute définition. Ici chaque passage musical est un chapitre dance qui révèle à chaque nouvelle écoute des surprises sonores à rendre gaga. En tout cas, la force de The Somnambulist est de ne ressembler à aucun groupe actuel. Cela doit être l’atmosphère de Berlin qui leur donne autant d’originalité. Vivement l’album !

Chronique de l’album Sophia Verloren ici




fr-fr.facebook.com/THE-SOMNAMBULIST-103078016401445/
thesomnambulist.bandcamp.com/album/unbegotten
www.youtube.com/watch?v=MK0W1V_-e8c

chronique publiée le 04/11/2016


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire