22/09/2017  |  4874 chroniques, 162 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 22/09/2017 à 10:32:39
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Lauren Stuart meets The Monkberry Moon Orchestra


Le Pop Club Records/Echo Orange - 04 Novembre 2016

Décidément en cette saison d’automne, la pop raffinée à la française tombe comme des feuilles mortes. Ainsi après Maple Key du SuperHomard, The Turtle Walt, le magnifique premier album des parisiens de Kid Parade, voici le troisième album du lyonnais Lauren Stuart qui est tout aussi magnifique à écouter. Lauren Stuart a beaucoup de talent pour composer des morceaux pop, folk et légèrement psyché. Dans sa musique, ce sont les années 60’s qui viennent siffler de jolies mélodies entre nos oreilles, histoire de rendre notre vie encore plus belle. Pour ce nouvel album sans titre, le groupe suisse The Monkbery Monk Orchestra est venu mélanger sa pop sucrée aux harmonies délicates de Lauren Stuart. Ensemble, encore plus fort, encore plus lumineux, les musiciens (et la voix féminine de la chanteuse ) se lâchent pour nous offrir le meilleur de la pop 60 avec une touche d’indé. Ainsi quelque part entre les Beatles, Woods et Belle & Sebastien, les compos champêtres de nos artistes sont comme un moment de paradis sur terre. On s’imagine allongé auprès de sa fée des champs ou de son prince charmant à flotter dans l’air, l’esprit libre et léger. Ici, c’est de la POP comme on l’aime, à savoir de belles mélodies bien ficelées et qui se fredonnent sans retenue. Allez, prenez la clef des champs, direction un disquaire, et faites l’achat pop de la saison.

Chronique de l’album Lauren Stuart and the book of love ici




laurenstuart.net/
fr-fr.facebook.com/laurenstuartandthegoldenstateofmind/
fr-fr.facebook.com/TheMonkberryMoonOrchestra/

chronique publiée le 08/11/2016


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire