21/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Roaring at the Storm

Sauropod
Popup-Records/La Baleine - 11 Novembre 2016

Sauropod est un trio norvégien composé de deux têtes blondes, féminin (Kamilla Waal Larsen -basse/voix-) et masculin (Jonas Royeng -voix/guitre-) et d’un barbu… masculin (Jorgen Natland Apeness-batterie-). Roaring at the Storm est leur premier album, avec à l’intérieur 9 titres indés bien foutraques. Car Sauropod ne rend pas la vie facile aux chroniqueurs en herbe, car leur musique rock part dans tous les sens. Entre le grunge, la balade acide, le punk HC rock, la pop allumée, Sauropod joue sans complexe avec les genres pour en sortir une musique festive et allumée. Pour ne pas perdre une miette de l’énergie du trio, c’est Hasse Rosbach (Turnonegro, Team Me) qui a produit la chose. Pas étonnant que Sauropod soit programmé au festival des Transmusicales de Rennes édition 2016 dans la nuit du 3 décembre entre 2h30 et 3h20 du matin. Ecouter le rock qui décape de Saurapod la nuit pendant le week-end est surement le meilleur moment pour bien intercepter toute les radiations nucléaires de leurs riffs élastiques et de leurs balades zinzins. Quelque part entre Nirvana, Pixies et Hüsker Dü (qui est justement une phrase norvégienne qui signifie « Te souviens-tu ? »), le rock venu du froid de Saurorod a de quoi chauffer les chaumières, ça tombe bien, l’hiver approche.


fr-fr.facebook.com/sauropodband
sauropodband.bandcamp.com/album/roaring-at-the-storm
www.youtube.com/watch?v=cZwFc7CY0Ic

chronique publiée le 08/11/2016


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire