22/09/2019  |  5233 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 21/09/2019 à 11:27:25
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Cosmic Fields

Cosmic Fields
Le Pop Club Records/Echo Orange - 02 Septembre 2016

Cosmic Fields est un jeune trio Suisse (de Genève), avec en poche ce premier album 6 titres qui sent bon la fumée du joint qui tourne et re tourne sans se faire prier. Si le groupe est jeune, par contre leur style musical date de 50 ans. Avec eux on est en plein trip psyché acide et planant, esprit Pink Floyd/Syd Barrett, Cream, 13th Floor Elevator, Soft Machine, The Zombies, soit le style reprit fin 80 par des groupes comme Spacemen 3, Loop, Sun Dial. Comme indiqué dans leur nom de groupe, leur musique est « cosmic », il n’y a pas de contrefaçon sur l’intitulé. Le son des synthés (surement de l’orgue Hammond) est bien sixties et les voix nous entraînent par téléportations dans les clubs enfumés de San Francisco ou de Londres à l’époque où les jeunes s’habillaient avec des chemises à fleurs. Certes leur style demande à s’affiner, qu’ils trouvent un son perso pour se démarquer de la foule actuelle de groupes psyché en marche vers les chemins de Katmandou (pour les noms, se référer au festival Levitation). En tout cas, les ingrédients sont là : mélodies accrocheuses, parfois pop, des spirales entêtantes de riffs et de solos, ambiance enfumée et colorée, trip non bad mais space. Au final, pas réellement de nouvelles découvertes sonores, mais par contre c’est avec plaisir qu’on écoute leur musique psyché colorée et trippante, à l’image de la pochette.


fr-fr.facebook.com/cosmicfields/
www.youtube.com/watch?v=_0pLeZTkkac
www.lepopclub.com/cosmic-fields

chronique publiée le 10/11/2016


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire