23/09/2019  |  5233 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 21/09/2019 à 11:27:25
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
11 Love Songs

Vagina Town
Kythibong/L’Autre Distribution - 14 Octobre 2016

Pour composer son rock frapadingue et s’habiller comme des refoulés du Crazy Horse ou des Folies Bergère, le groupe nantais Vagina Town a du être écrasé par l’éléphant du sultan de la troupe La Royal de Luxe. Résultat, leur « disque dur » est buggé, du coup leur mix sonore donne des morceaux foutraques où le garage rock lo-fi se mélange à de la soul pas nette, à du punk sans épingle à nourrice, à du free en cage, à de l’alterno qui ne sent pas la rose, le tout joué dans la bonne humeur. Bref les chansons d’amour de Vagina Town finissent bien en général, mais dans la cuisine du pote parti pendant un an faire le tour du monde. Avec eux on finit les bouteilles, on fait passer le joint et on invite les voisins (tous âges et toutes couleurs confondues) à venir faire la « Java dans les bois » (nom d’un festival qui se déroule en août à Bégard en Bretagne -à noter que dans cette ville il y a un hôpital psychiatrique qui pourrait accueillir nos zinzin de Vagina Town-). Bon soyons sérieux 2 minutes (mais c’est difficile), pour dire que le rock sans filet de Vagina Town est un moment jouissif à écouter en famille, même si c’est l’enterrement du vieil oncle. On a envie d’aller les entendre et les voir en concert avec des amis pour danser et faire la fête avec eux. Allez, par les temps qui courent, 11 chansons d’amour à écouter, ça ne se refuse pas !


fr-fr.facebook.com/ginatown/
vaginatown.bandcamp.com/
www.kythibong.org/fr/bands/vagina-town.php

chronique publiée le 14/11/2016


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire