20/10/2018  |  5061 chroniques, 165 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 18/10/2018 à 13:59:06
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Who Is Innocent ? A single collection 1983-1987

Fixed Up
Nineteen Something/[PIAS] - 05 mai 2018

Fixed Up est un trio du Havre qui a semé sa musique garage rock à forte concentration de R&B et de soul, entre 1981 et 1988. Avec François (chant/guitare), Sylvain (batterie) et Mephisto (Basse), le trio s’est formé sur les cendres du groupe Teenage Riot (1979-1981). Le choix du nom Fixed Up vient du titre d’un morceau du groupe anglais The Outsiders, premier groupe de l’étonnant chanteur Adrian Borland, plus connu au sein de The Sound. Bref, un groupe Français qui écoute en 1980 The Outsiders, a de forte chance d’être bon !

Pendant les 7 années de son existence (soit à l’époque sous François Mitterrand, la durée d’un mandat présidentiel), Fixed Up a publié six 45t, deux albums et quelques titres dispersés sur des compilations. Comme l’informe le titre du CD, ici il s’agit d’une compilation des six 45t, avec en bonus la reprise Fixed Up d’Outsiders qui était présente sur la compilation Eyes On You édité par le label culte du Havre, Closer Records. A noter, petite particularité, le 2ème album de The Outsiders a pour titre Close Up, soit CLOSEr versus Fixed UP ?
La compilation reprend dans l’ordre décroissant la chronologie des six 45t, ce qui donne une drôle d’impression pour (re)découvrir le son de Fixed Up à son apogée « guitare ligne claire », avec chœurs et cuivres pour s’achever vers un son plus brut et garage, limite mono taillé pour l’essentiel de la formation trio guitare/basse/batterie. Ce qui fait plaisir à entendre, c’est qu’en 2018, la musique de Fixed Up n’a pas pris une ride, elle respire toujours à plein poumon le R&B qui brule le plancher. La voix de François Lebas possède un timbre taillé pour ce type de rock, qui trouve ses origines dans le pub rock (Dr Feelgood) et le rock australien (The Saints, Died Pretty). Energique et frais, le SON Fixed Up est efficace. Pas besoin d’en faire des tonnes, de faire des solos pourris et inutiles, Fixed Up passe à l’essentiel, mais sans tomber dans le bourrin plan plan. A ce titre, on peut les rapprocher au trio The Jam. Aussi, mention spéciale au morceau You Can’t Count Me In et son magnifique rythme groovy qui trotte bien dans la tête et les jambes, dans la veine d’un titre des Dum Dum Boys. Voilà, la compilation nous aura permis de réécouter, ou de découvrir la musique de ce trio qui s’est séparé trop vite.


nineteensomething.bandcamp.com/album/who-is-innocent-advance-listening
nineteensomething.fr/
www.youtube.com/watch?v=j7RE8GA4Xtk

chronique publiée le 02/05/2018


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire