21/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Miracle Mile

Tangerine Dream
Fire Records - Juin 2018

Le label anglais Fire Records vient de rééditer la BO du film Miracle Mile. Ce film d’anticipation réalisé par Steve De Jarnatt était sorti au cinéma en 1988, et n’avait pas reçu de succès au box-office. Le film est ressorti en salle (et pas plus de succès) et en DVD en 2017. Miracle Mile est un petit film de série B qui mélange habilement fin du monde/post apocalyptique et romance avec un visuel très année 80. On est proche d’un épisode d’une série TV qui se laisse regarder avec plaisir. Malgré le budget, on trouve derrière la bande son, le groupe allemand d’ambient, Tangerine Dream. Attention, en est en 1988 et non plus en 1972 époque où le groupe sortait des albums devenus des classiques tels que Zeit et Rubycon, ni en 1976 avec la magnifique BO de l’excellent film Sorcerer de William Friedkin (French Connection, L’Exorsiste). En 1988 il ne reste plus qu’Edgar Froese et Paul Haslinger aux commandes de la lourde machine Tangerine Dream. Les synthétiseurs ont changés/évolués (?), l’informatique est plus présente, on est aux prémices de l’électro qui va bousculer les 20 années qui vont suivre (KLF, 808 State, The Orb, Orbital, Chemical Brothers…) et comme on dit : « ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprendre à faire des grimaces ». En effet la BO composé par les deux rescapés de Tangerine Dream possède un grain sonore qui a pris de la patine avec le temps. Certes on sent dans le son, les années 80 avec le coté cheap qu’on entend aussi parfois chez John Carpenter et dans les génériques d’émissions TV, mais tel un pêché mignon, on se laisse prendre par la mélancolie synthétique des deux maestros (on rappelle que le sujet du film est la fin du monde avec cette séquence où l’on voit le « héros » sur le toit d’une voiture dans un carambolage). La BO illustre très bien les images du film et s’écoute facilement chez soi, même sans avoir vu le film. Sans être une œuvre majeure du groupe, Miracle Mile n’en reste pas moins une belle BO à (re)découvrir, surtout si vous êtes amateur d’électro.


www.firerecords.com/product/tangerine-dream-miracle-mile/
www.youtube.com/watch?v=NrL3OAFLDuU

chronique publiée le 19/07/2018


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire