18/11/2018  |  5077 chroniques, 166 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 15/11/2018 à 19:40:36
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
8 Regards Obliques

Etienne Jaumet
Versatile Records - 26 octobre 2018

En parallèle au groupe Zombie Zombie, Etienne Jaumet réalise une belle carrière solo, avec d’étonnantes collaborations dont, Richard Pinhas (Heldon), Emmanuelle Parrenin (musicienne folk de vieille à roue) et Flavien Berger (alien électron libre). Pour son nouvel album, Etienne Jaumet c’est donné pour défit de reprendre des morceaux de jazz avec des synthés analogiques, son saxophone et même de chanter. Les morceaux reprit sont : Shhh/Peaceful de Miles Davis, Nuclear War de Sun Ra, Unity de Philip Cohran, Theme For Yoyo de l’Art Ensemble Of Chicago, Spiritual de John Coltrane, Caravan de Duke Elington, Theme From A Symphony d’Ornette Coleman et l’album fini par Ma Révélation Mystique, une compo personnelle. Le tout est mixé par I. Cube, le boss du label Versatile. Pour cet album de reprises, Etienne Jaumet a placé son saxophone en avant. Le son de son sax rayonne et enivre de sensualité comme une danseuse du ventre pleine de charme à offrir. L’accompagnement joué aux synthés et machines est proche d’une BO de film. Ce n’est pas parce qu’Etienne Jaumet est en solo et qu’il s’affronte au jazz, qu’il va lâcher le spectre John Carpenter. Ainsi son morceau Ma Révélation Mystique est hanté par l’angoisse d’une nuit d’Halloween. Le choix des reprises est osé car se mesurer aux plus grands noms du genre, c'est un peu gonflé. Comme il sait qu’il ne fera pas mieux, il ne se lance pas dans la reprise fidèle. Non, juste avec ses moyens du bord (un sax, des synthés) et avec beaucoup de cultures musicales bien digérés pour donner sa version/vision personnel, Etienne sent sort très bien. Pour les personnes qui le suivent depuis un bout de chemin, ce disque devrait plaire. Mais, il serait curieux d’avoir l’avis des amateurs de ces ténors du jazz qui ne connaissent pas le zombi Etienne, face à sa relecture électro minimal sous trip avec sax de velours.


shop.versatilerecords.com/album/etienne-jaumet-8-regards-obliques-verlp38

chronique publiée le 01/11/2018


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire