18/11/2018  |  5077 chroniques, 166 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 15/11/2018 à 19:40:36
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Princess Thailand

Princess Thailand
Primary/AFX - 26 octobre 2018

Princess Thailand est un nouveau groupe toulousain qui prend vie sur les cendres de Sound Sweet Sound et de Telescopes. Ce premier album sans titre est un coup de poing frontal, tant ici, aucune concession dans la musique, ce sera au public de se plier au règle du groupe. Car pour écouter les 6 compos de l’album, il faut avoir les nerfs solides. Proche de la performance, Princess Thailand compose une musique psyché noise, no-wave et indus assez radicale. Le SON est fort, les voix braillent, hurlent, bref ça tape dur sur le fer rouge. Mais il n’y a pas que du rouge électrique, il y a aussi du gris chamanique qui nous installe dans la dark folk gothic. Quelque part entre Swans, Lydia Lynch (du début), Savage Republic, Siouxsie (du début), Nurse With Wound, Current 93, Diamanda Gallas, White Noise, la musique de Princess Thailand nous bouscule sans modération. La voix énervée et habitée d’Aniela est le moteur des agissements sans pitié des musiciens (guitares, basse, batterie, flûte). Vous voilà prévenus, Aniela vous attend dans sa cave voutée …


www.facebook.com/princessthailandmusic/
www.youtube.com/watch?v=8WmWOS4PyR8
soundcloud.com/user-508954374

chronique publiée le 05/11/2018


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire