22/07/2019  |  5212 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 21/07/2019 à 18:30:55
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Up the bracket

The Libertines
Rough Trade - 2002

Up the bracket, le single qui donne son nom à l’album avait donné le ton : The Libertines jouent leur pop à fond et adoptent un son punk.
Ce jeune groupe anglais « produit » par le Clash Mick Jones fait une entrée fracassante dans les bacs avec ces douze titres de pop énervée. Au détour d’une mélodie ou d’un accent nostalgique dans la voix, on pense parfois aux glorieux anciens que sont les Clash, les Kinks et les Beatles (Good old days).
Le premier effort des Libertines se caractérise par une production minimaliste, un son crade à mille lieux des disques nettoyés numériquement, un accent à couper au couteau des deux chanteurs et des chansons allant droit au but en trois minutes : c'est le bonheur !
La fructueuse collaboration entre les deux guitaristes/chanteurs Carl Barât et Pete Doherty promet de bonnes surprises de la part de ce groupe dans les prochains mois...


chronique publiée le 31/03/2003


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire