22/10/2019  |  5247 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 21/10/2019 à 17:31:11
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Highly evolved

The Vines
Capitol Records - 2002

The Vines est un jeune groupe australien qui défraie la chronique partout où il passe… C’est un peu normal : son nom commence par « The », son style de prédilection est le rock ‘n’ roll, le chanteur a une belle gueule et les chansons sont, pour la plupart, puissantes et accrocheuses ! Cela fait déjà beaucoup mais, en plus, les références de ces petits jeunes sont plutôt classe, jugez par vous-même… The Kinks, The Beatles et Nirvana sont les noms cités en interview par ces coqueluches de la presse anglo saxonne ! Les compositions du quatuor en provenance de Sydney laissent deviner quels disques ont été écoutés mais sans que cela ne soit trop envahissant.
Au fil des 43 minutes d’Highly Evolved, on tombe donc sur des ballades romantiques à la Lennon/Mc Cartney (Country Yard), sur un titre commençant en ska et virant vers le métal avant de se diriger vers la pop aérienne des Kinks (Factory) mais on remarque aussi un son de guitare à la Nirvana et des hurlements d’écorché vif tourmenté à la Kurt Cobain. L’auditeur perspicace ne manquera pas non plus de remarquer qu’Highly evolved et Get free sont des tubes en puissance qui donnent envie de tout casser à l’instar d’Ain’t no room ou Outtahaway !
The Vines abordant différents univers musicaux, ce premier album est donc loin d’être monocorde et c’est tant mieux ! La fougue et la verve de ce combo sont prometteuses et laissent espérer une suite réussie à ces 12 bombes !


www.thevines.com

chronique publiée le 25/12/2002


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire