21/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Charles Ernest

Arno
Delabel - 2002

La suite des aventures d’Arno aux pays des disques est passionnante ! Cet album enregistré à Bruxelles vient encore apporter de l’eau au moulin des fans du chanteur belge déjanté…
Comportant déjà de nombreux "tubes", le répertoire d’Arno s’est donc enrichi de 15 nouvelles perles qui pourront être jouées sur scène lors de la tournée qui devrait avoir un point commun avec les précédentes : donner du bon temps à son public ! Si on analyse de près Charles Ernest, on s’aperçoit rapidement que les titres Je veux nager et Ma femme sont des hymnes et que Lola, etc est à l'image des Yeux de ma mère : touchante ! Pour faire des clins d’œil à des artistes qui l’ont marqué, deux reprises plutôt réussies ont été enregistrées par l’ex-chanteur de TC Matic : Mother’s little helper des Rolling Stones et Elisa de Serge Gainsbourg, entonnée en duo avec Jane Birkin.
Les textes de monsieur Hintjens sont toujours biens à part, ils restent attachants, drôles et évocateurs qu’ils soient écrits en français, en anglais ou en franglais… Ses chansons gardent un côté bancal et bricolo grâce au talent d’écriture de l’auteur de Putain putain mais aussi car, sur disque comme sur scène,
Arno sait s’entourer de musiciens de très haut niveau dont la sobriété n’a d’égale que l’originalité ! Le trio guitare-basse-batterie est donc admirablement agrémenté de vieux piano, de banjo, d’harmonica, de mandoline et d’accordéon. Charles Ernest vous salue bien bas !


www.arno.be

chronique publiée le 20/11/2002


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire