12/12/2019  |  5280 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 11/12/2019 à 13:47:36
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Devil’s workshop

Frank Black And The Catholics
Cooking Vinyl / Naïve - 2002

Comme Black letter days mais dans un style plus direct, Devil’s workshop vient confirmer la bonne forme de Frank Black And The Catholics !
L’album démarre à fond avec une face b instrumentale des Pixies sur laquelle l’ex Black Francis a mis un texte ; Velvety est un bonheur pour tout fan du groupe de Boston ! Les dix autres chansons sont une collection de compositions typiques de Frank Black. Ce monsieur écrit sans forcer des merveilles de rock bizarroïdes qui gardent toujours un côté décalé et surprenant.
Tout ceci est réalisé à la maison sans prétention aucune, entre amis… Joey Santiago, armé de sa guitare, retrouve son ancien chef d’orchestre, Lyle Workman (parti chez Beck pour la tournée Midnite vultures) fait de même, tandis que Stan Ridgway et Eric Drew Feldman viennent épauler avec bonheur les Catholics aux claviers. On imagine ces retrouvailles autour d’un bon repas et de quelques bières, tout cela finissant au sous-sol avec les amplis chauffés à blanc…
Espérons que le coup de projecteur de David Bowie, déclarant à qui veut l’entendre, que les Pixies sont un groupe majeur - il reprend d’ailleurs le titre Cactus sur l'album Heathen - et que Frank Black est un grand songwriter permettront de faire découvrir Devil’s workshop et Black letter days au plus grand nombre !


www.frankblack.net/

chronique publiée le 15/10/2002


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire