28/01/2020  |  5296 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 27/01/2020 à 17:39:51
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Stormy Weather - 1943

Various Artists
Soundtrack Factory - 1993

Poursuivons notre exploration des BO et plus particulièrement des BO de comédies musicales en nous arrêtant cette fois-ci sur Stormy Weather, réalisé par Andrew L. Stone en 1943.

Ce film est un peu une exception dans le paysage des musicals car il met en scène uniquement des personnages de couleur noire. Sachant que les comédies musicales sont des films "typiquement" WASP (White Anglo-Saxon Protestant), Stormy Weather "détonne", pour ce qui n’est pourtant pas une première, puisqu’une année auparavant, en 1942, sortait, avec la même "particularité", Cabin In The Sky, de Vincente Minnelli.

L’histoire de Stormy Weather, comme toutes les comédies musicales, se concentre autour d’une passion amoureuse mouvementée. S’étalant sur plusieurs années, les personnages se croisent, se font et se défont au gré de la vie et de ses aléas. Contrairement aux autres films du genre, l’amour ici n’est jamais acquis, toujours contrebalancé par les envies et les rêves de gloire de tout un chacun d’où une fin empreinte de grande sagesse.

Côté musique, c’est bien entendu le jazz qui domine tout le film, dans le pur style New Orleans. Très rythmés, lorgnant même vers le swing, le Cab Collaway Orchestra et le Fats Waller Band (principaux interprètes de la BO) se croisent au loisir des péripéties des personnages. Big-band ravageur, mélodies trépidantes et paroles enjouées laissent parfois place à un piano pleureur ou à la belle voix de Lena Horne (sans doute la seule grande star métisse de l’époque) interprétant le classique Stormy Weather. Une découverte à ne pas manquer.


chronique publiée le 04/04/2004


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire