19/10/2019  |  5245 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 16/10/2019 à 17:52:45
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique festival
Printemps de Bourges - jeudi 21 avril

2005

Tokyo/Overtones

Bourges, la Hune (France)
Un concert classieux...

On avait déjà remarqué en 2002 sur l’excellent mini album The Polar Ep (2002) que le groupe havrais Tokyo/Overtones était un des espoirs les plus prometteurs de la pop made in France. Le concert classieux donné à l’occasion des découvertes du Printemps de Bourges 2005 a, quant à lui, permis d’apprécier une prestation scénique de grande qualité, mettant parfaitement en valeur la musique qui avait fait si bonne impression sur disque.

Malgré la faible durée du concert (une courte demi-heure, c’est le règlement), Tokyo/Overtones et son chanteur au timbre de voix saisissant ont propulsé le public dans leur fascinant univers, entre pop mélancolique, électronica recueillie et rock acéré. « Voilà un groupe qui sait écrire des chansons ! » : c’est la première chose qu’on se dit en découvrant les nouveaux morceaux présents sur l’album éponyme (autoproduit et publié en novembre 2004, puis réédité en mai 2005). Les éléments électroniques, les claviers, les guitares, la section rythmique et bien sûr la voix, superbe, arrivent sans problème à procurer des émotions fortes. Au détour d’une intonation vocale, d’un atmosphère ou d’un son, on pense aux compositions capiteuses des trop méconnus Français The Married Monk, mais aussi aux meilleurs passages signés Radiohead, Jay Jay Johanson ou Perry Blake. De bonnes fées se sont penchées sur le berceau de Tokyo/Overtones au moment de la composition, et ça s’entend… Quand on fait une musique aussi fine, toute la difficulté réside dans le fait d'arriver ou pas à en proposer une relecture scénique habitée, c'est parfaitement le cas ici... C’est donc vraiment à regret qu’on voit la fin arriver et le groupe quitter la scène. Pour combler le manque, il va falloir trouver un moyen de mettre la main sur le dernier opus… et guetter les dates de concerts. Souhaitons aux membres de Tokyo/Overtones de pouvoir sous peu bénéficier de la reconnaissance et du succès public qu’ils méritent…

A lire également sur le Printemps de Bourges 2005 : les chroniques des concerts de The Kills, Soldout, The Craftmen Club, The BellRays + Nashville Pussy + The Ex, The National + Herman Düne, Interpol + Bloc Party + Gomm, Low + Ray Lamontagne, Nancy Sinatra + Alexandra Roos et Marianne Faithfull + Françoiz Breut...

Photo Flore-Anne Roth


www.tokyoovertones.net
www.printemps-bourges.com
www.tokyoovertones.com


auteur : Pierre Andrieu - pierre@foutraque.com
chronique publiée le 19/05/2005

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire