22/01/2020  |  5294 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 15/01/2020 à 17:55:02
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique festival
Festival Europavox

2008

Camille, Cocoon, Girls In Hawaii, Birdy Nam Nam, The Tellers, Taxi Taxi, Quidam, St Augustine, Dan Le Sac Vs. Scroobious Pip, Slimmy, Jim Yamouridis, Sophie Hunger, Seb Martel, Martin Confused, Zak Laughed, Las Ondas Marteles

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand (France)

du : 29 mai
au : 7 juin
Troisième édition couronnée de succès pour le festival Europavox : quatre chaudes soirées éclectiques avec Quidam, Girls In Hawaii, Cocoon, Birdy Nam Nam et Camille en têtes d'affiche à la Coopérative de Mai, à Clermont-Ferrand.

Birdy Nam Nam

Malgré un temps ultra pluvieux, des annulations dommageables (Gravenhurst et Does It Offend You, Yeah !), une programmation parfois fort discutable (les BB Brunes, Empyr, Sanseverino et Les Têtes Raides, des découvertes européennes ?) et un concept un peu fumeux obligeant à organiser des concerts pas forcément passionnants dans de nombreuses villes d'Auvergne et du Limousin, l'édition 2008 a permis au festival Europavox de décoller...

Quidam

Mercredi 4 juin : Quidam, Voicst...

Le cœur de ce festival atypique se situe véritablement à la Coopé ; c'est là en effet que les concerts les plus intéressants se déroulent... La soirée d'ouverture, le 4 juin, a permis - juste après une prestation anecdotique des faibles hollandais des Voicst - de mesurer l'étendue des progrès du groupe Clermontois Quidam, qui a donné un set sec et nerveux pour présenter son premier album En eaux profondes. Au menu : une flopée de titres joués avec une hargne et un esprit rock jubilatoires. Cerise sur le gâteau : une jolie reprise de Joy Division. Malgré une fin de set en queue de poisson (la faute à une organisation donnant la priorité à la fanfare jouant en plein air au même moment), Quidam a fait forte impression.

Cocoon

Jeudi 5 juin : Girls In Hawaii, Cocoon, Slimmy, The Amsterdams...

Le lendemain, le 5 juin donc, c'est Girls in Hawaii et Cocoon qui ont triomphé dans une salle quasi complète (on n'était pas loin des 1500 personnes). Désormais superstars des ventes d'albums, Cocoon a donné un très bon concert et présenté deux nouveaux morceaux prometteurs. Il aurait toutefois fallu s'abstenir de trop parler pour raconter des histoires pas drôles, du genre à ridiculiser le propos de très bonnes chansons folk 'n pop. Le succès public de la soirée assuré grâce à la présence de Cocoon, Girls In Hawaii a pu présenter juste après un set véritablement renversant.

Girls In Hawaii

Superbes harmonies vocales, compositions remarquables, musiciens classieux, attitude simple et sympathique : ces Belges ultra doués ont donné un concert tout simplement parfait. Le type même de concert qui donne envie d'écouter en boucle leur excellent dernier opus, Plan Your Escape. Après un inoubliable rappel en acoustique, c'est déjà fini. De quoi oublier la prestation hors sujet des Roumains de The Amsterdams, énièmes clones de Bloc Ferdinand Division ayant joué en première partie, juste avant le set de Portuguais de Slimmy.

Slimmy

Ce trio là, sorte de croisement entre Marilyn Manson et Depeche Mode a impressionné par sa conviction et certains de ses titres hyper accrocheurs. Si quelques morceaux sont dramatiquement "variétés FM", de nombreux autres donnent envie de danser grâce à un mélange électronico synthétique/punk radiophonique emmené par un chanteur guitariste positivement intenable.

Birdy Nam Nam

Vendredi 6 juin : Birdy Nam Nam, Dan Le Sac Vs. Scroobious Pip, Zak Laughed, Jim Yamouridis, St Augustine, Seb Martel, Camille, Las Ondas Marteles...

Belle soirée également le 6 juin avec en final, le triomphe pétaradant des français de Birdy Nam Nam, un groupe qui s'y entend pour transformer une salle de concert en dance floor hystérique. Quelques minutes avant le set époustouflant des quatre as des platines, la précieuse découverte des Anglais de Dan Le Sac Vs. Scroobious Pip a conquis les amateurs de hip hop intelligent et vrillant.

Dan Le Sac Vs. Scroobious Pip

Deux micros, un mac, et le tour est joué : on rentre immédiatement dans l'univers de ce duo dans la lignée du grand Buck 65. Dans un style radicalement différent, la soirée folk - sise au Magic Mirrors, à quelques encablures de la Coopé -, a permis d'assister (jusqu'au bout de la nuit pour les plus courageux) à des concerts de qualité de Zak Laughed (15 minutes bien envoyées), St Augustine (pour un set remarquable),

Jim Yamouridis

Jim Yamouridis (très en forme), Las Ondas Marteles (avec son rockabilly cubain), avec de temps à autres des interventions bien senties de Seb Martel à la guitare et de Camille au chœurs.

Camille

Samedi 7 juin : Camille, The Tellers, Taxi Taxi !, Sophie Hunger, Martin Confused...

Europavox 2008 se termine en beauté avec un concert très attendu de la star Camille (son nombreux public très France Inter/Télérama a patienté toute la soirée assis sur les gradins avant son arrivée sur scène... ). Moins intimiste qu'au Printemps de Bourges 2008 mais tout aussi inspiré, le concert de la chanteuse toute d'orange vêtue a enthousiasmé par sa virtuosité non démonstrative et son intensité émotionnelle.

The Tellers

Les Belges de The Tellers programmés avant le set de Camille ont fait forte impression avec leur pop branleuse et gentiment arrogante. Voix éraillées et guitare électrique borderline à la Pete Doherty, compositions bien foutues, attitude décalée mais pas trop, les Tellers ont donné envie de s'intéresser de plus près à leur pop teintée de folk et de punk rock.

Taxi Taxi !

La prestation enthousiasmante des deux jeunes scandinaves de Taxi Taxi ! en a quant à elle bouleversé plus d'un et plus d'une. Les deux voix angéliques, les harmonies célestes et les arrangements minimalistes (piano, guitare, accordéon) de ce duo touché par la grâce méritent assurément d'être découverts par le plus grand nombre sur leur premier mini album. Point d'orgue du concert : la reprise de l'immense Daniel Johnston (True Love will find you in the end) en rappel.

Sophie Hunger

Dans un style intimiste également, la folk/jazz de la troublante Sophie Hunger (une voix sidérante à la Beth Gibbons, des arrangements magistraux) et à moindre échelle, la délicate folk pop de Martin Confused ont complété l'affiche d'une soirée de clôture de fort bon aloi.

Martin Confused

Rendez-vous l'année prochaine, avec plus de découvertes européennes enthousiasmantes, moins de groupes alibi pour essayer de compléter l'affiche européenne, moins de boys band (éviter BB Brunes et Empyr - avec au micro, le chanteur de Kyo !) et, enfin, beaucoup plus de soleil et de chaleur...

Las Ondas Marteles

Sites internet : www.europavox.com, http://fr.myspace.com/europavox, www.lacoope.org

Photos : tous droits réservés © Nicolas Auproux. Pour toute utilisation et/ou publication contacter le photographe (06 27 28 72 04, nicolas.auproux@hotmail.fr). Photo de Camille - © Cécile Ossieux - prise au Printemps de Bourges 2008.


auteur : Pierre Andrieu - pierre@foutraque.com
chronique publiée le 09/06/2008

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire