21/11/2017  |  4911 chroniques, 162 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 20/11/2017 à 16:13:07
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique film
Joe Strummer - The Future Is Unwritten

Julien Temple
Angleterre, Irlande - 2007
avec : Joe Strummer, Bono, John Cusack...
durée : 2h03
L'une des modes cinématographiques du moment est le biopic romancé de chanteurs décédés aux carrières tumultueuses. De notre vénérable Edith Piaf en passant par Ray Charles ou Johnny Cash (Walk The Line) nous avons eu droit, ces derniers temps, à un large panel de films plus ou moins réussis. Alors qu'on attend pour la rentrée des films consacrés à Ian Curtis ou Bob Dylan, nous pouvons d'ores et déjà nous régaler, en cet été, de bons documentaires musicaux dont celui consacré à Joe Strummer.

D'un formalisme assez classique (images d'archives agrémentées par la voix off du chanteur, le tout coupé par des témoignages d'artistes/amis en plans serrés) le documentaire Joe Strummer - The Future Is Unwritten s'attache exclusivement à retracer les cinquante ans de sa vie. Cela commence, bien entendu, par son enfance, fortement marquée par son père, diplomate d'origine indienne, qui ne cessa d'alterner les postes à travers le monde avant le laisser ses deux enfants (Joe et son frère David) dans un pensionnat anglais aux moeurs et aux règles assez strictes. C'est à cette époque que Joe va se forger un caractère bien trempé, combinant défiance envers l'autorité et soif de découvertes musicales en tous genres. Toutefois le suicide de son frère va marquer dans la vie de Joe Strummer une cassure qui l'entraînera à couper tout pont avec sa famille et à vivre sa première vie artistique au sein d'une communauté de hippies tenant un squatt dans le centre de Londres. C'est dans ce squatt qu'il fait ses premières armes musicales avec le groupe The 101'ers avant de tout renier après avoir vu l'un des premiers concerts des Sex Pistols. Choc visuel et musical qui va entraîner Joe dans la folle course musicale que seront les Clash. Ne s'attardant pas outre-mesure sur l'aventure du groupe (si ce n'est sa triste fin), le documentaire préfère étayer les dernières années de la vie du chanteur anglais. Celles du manque d'inspiration, des projets avortés et des non-succès qui furent pour Joe Strummer l'occasion de faire le point et d'entamer des projets musicaux plus personnels et au fond plus ouverts aux musiques du monde que centrés sur le punk ou sur le rock.

Portrait détaillé et agrémenté de nombreux témoignages d'amis ou d'artistes, Joe Strummer - The Future Is Unwritten est un bon documentaire musical (quoiqu'un peu statique et scolaire), permettant de mettre en lumière un homme et une voix qui furent pour beaucoup le porte-étendard de toute une génération déchue.


www.surreal-films.com/strummer/

auteur : DrBou - drbou31@hotmail.com
chronique publiée le 05/08/2007

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire