19/02/2020  |  5308 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 18/02/2020 à 13:15:36
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique film
Les Triplettes de Belleville

Sylvain Chomet
France - 2003
durée : 80'
Les Triplettes de Belleville sont la preuve vivante que l'animation française n'a point à rougir face à ses aînés que sont les Etats-Unis et le Japon. Non, tout au contraire, elle peut être fière de ses Triplettes.

D'un univers graphiques brillant et original, d'une animation parfaite, le film nous plonge dans notre douce France, celle des années 60, de la France populaire, du Général De Gaulle, de Jacques Anquetil quintuple champion du Tour de France et de ses aventures épiques. Celle de Madame de Souza, par exemple, grand-mère débordante de vie (malgré un pied bot prononcé) qui élève depuis des années son petit fils orphelin qui n'a qu'une passion : le vélo. Passion qui le conduira irrémédiablement au spectaculaire Tour de France. Tour de France qui tournera au drame puisque le petit fils se fera kidnapper entraînant Madame Souza et le fidèle Bruno (chien de la famille et véritable ventre sur pattes) dans une course poursuite folle de l'autre côté de l'Atlantique à Belleville, là ou justement résident les Triplettes mais où se cache aussi la Mafia Française. La suite est à découvrir par vous-même.

Proche de l'univers de Tati, le film dévoile ses charmes et son humour ravageur par touches visuelles, par de petits clins d'oeil. On se délecte de cette poésie barrée qui fait preuve d'audace et ne se refuse rien jusqu'à renommer la célèbre ville d'Hollywood en "Hollyfood". Un pur chef-d'oeuvre du genre.


www.lestriplettesdebelleville.com

auteur : DrBou - drbou31@hotmail.com
chronique publiée le 08/10/2003

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire