12/12/2019  |  5280 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 11/12/2019 à 13:47:36
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique Dvd
Sell out

Pixies
Warner Music Vision / Rhino - octobre 2005
En assistant à l’excellent concert de reformation des Pixies aux Eurockéennes de Belfort en 2004, la qualité du son, la set list de rêve et l’interprétation démoniaque avaient fait naître dans notre esprit pixiesmaniac le délicieux sentiment de vivre un moment d’exception… On avait en effet entendu dire que les concerts donnés un peu plut tôt au Zénith de Paris étaient mal sonorisés (normal, dans cette salle indigne) et la prestation donnée par la suite au festival Rock en Seine 2005 était objectivement un peu moins bonne : plus courte, avec quelques plantages. La sortie mondiale du dvd Pixies sell out vient confirmer nos supputations sur la qualité du show du 3 juillet 2004 : c’est bien le concert quasi intégral de Belfort qui constitue le morceau de choix de cet objet tant attendu. On y retrouve les Pixies gros (Frank Black et Kim Deal), chauves (David Lovering, Joey Santiago et l’ex Black Francis) et immobiles (tous) mais arrivant parfaitement à transmettre à leur public le feu sacré inouï qui traverse leur répertoire. Et comment s’il vous plaît ? Et bien grâce à force hurlements terrifiants, guitares acérées, lignes de basse d’anthologie et parties de batterie sèches comme des coups de trique, cela va de soit ! Certes, c’était mieux à vivre sur le moment sur la presqu’île de Malsaucy… Mais ce concert filmé devant un public aux anges permettra de prouver à tous les sceptiques que les Pixies, sous leurs faux airs d’Américains moyens, restent un groupe de rock des plus sauvages. Ceux qui survivront au déferlement de tubes (28 !) en provenance des Eurocks pourront en plus se délecter de 15 bonus tracks – dont 5 qui ne figurent pas sur le show présenté en programme principal – enregistrés aux USA, en Europe et au Japon. A la lumière du jour, au coeur de la nuit, où que ce soit dans le monde, le résultat est le même : une foule considérable, extatique et hystérique. Pixies sell out est donc à voir, au même titre que le très bon dvd intitulé Pixies où figure le premier concert du groupe en Europe (en 1988), devant un public anglais qui n’en revient pas d’écouter des morceaux aussi percutants (et on le comprend !).

A lire également : les chroniques des albums Complete B sides, Wave of mutilation, the best of, Pixies, Frank Black Francis, Devil’s workshop et Black letter days, ainsi que des comptes rendus des prestations scéniques des Pixies à Paris (au Zénith puis au Parc des Princes) et en Espagne, dans le cadre du festival Festimad.

A signaler : la parution chez Castor Music d’un livre très complet d’Emmanuel Dazin sur la carrière des Elfes, de leurs débuts à aujourd’hui. L'ouvrage - chroniqué sur Foutraque - est sobrement intitulé Pixies (190 pages, 9 Euros), il est disponible partout.

Sites Internet : www.frankblack.net, www.pixiesmusic.com, www.ilovepixies.com, www.pixiesdiscs.com.


auteur : Pierre Andrieu - pierre@foutraque.com
chronique publiée le 06/12/2005

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire