21/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique Livre
Discographisme récréatif

Patrice Caillet
Editions Bricolage / En Marge -
Idée très originale de rassembler dans un livre des pochettes de disques (45T, 33T, CD) customisées par les propriétaires du disque. Vous recevez en cadeau un 45T de Patrick Juvet et voilà qu'une envie soudaine, nerveuse ou naturelle vous prend de dessiner au stylo Bic sur les cheveux, de déchirer le titre de la chanson, de coller des œillets sur les yeux et de mètre du blanco sur le sourire éclatant de la photo de la pochette. Bref vous avez saccagé (ou amélioré !) le support du vinyle. Même topo, votre disque vinyle a perdu sa pochette, et vous avez l'idée lumineuse de découper dans le catalogue de La Redoute ou dans le papier peint (sic), le support qui protègera votre rondelle en plastique. Et bien si vous avez des regrets de votre "sale" besogne et que vous jetez votre "œuvre" à la poubelle ou sur la table du vide-grenier communal, sachez que "votre" pochette peut finir entre les mains de Patrice Caillet.
Ce garçon (qui a fait les beaux-arts à Bordeaux) collectionne les pochettes de disques refaite ou modifiées par des inconnus, soit une forme d'art brut revu et corrigé dans le packaging du disque. L'idée de Patrice Caillet avec "Discographisme récréatif" est de faire un travail "documentaire et assemblagiste". De ses trouvailles aux grés des glanages dans les vide-greniers (depuis 1996), cela a donné des expositions et un premier volume, sorti en 2005 aux Editions Bricolage. Ce volume contient une sélection de la collection de Patrice Caillet avec une approche artistique, à savoir une petite réussite originale du "concepteur" de la pochette.

Dans ce nouveau volume (Ed. Bricolage/En Marge), les pochettes présentées sont pour certaines extraites de sa collection, pour d'autres reçues par des personnes qui ont entendu parler de sa passion suite à la parution du premier volume. Donc pour rester dans l'art brut, c'est un peu comme les voisins/passants qui fournissaient à Picassiette de la vaisselle cassés pour continuer son œuvre. L'autre particularité de ce nouveau livre, est le parti-pris de ne pas s'attacher (à l'inverse du précédent) à la beauté de la pochette. Ainsi, juste un gris-gris, une déchirure, ou un texte mal écrit ont suffi à séduire Patrice Caillet pour faire figurer la pochette dans le livre. On peu donc trouver parmi les 205 pochettes sélectionnées, une des Chaussette Noires découpée dans un magazine qui représente des chaussons, même topo pour Elvis Presley (écrite à la main), mais là c'est la photo d'un ordinateur + l'imprimante (?). Celui de Coutin pour le titre J'aime Regarder Les Filles est pas mal non plus, ce sont des photos de la série TV Dynastie. Dans un autre style Frédéric François transformé avec la magie du tipex en chanteur des Sex Pistols, quand à la pochette Big Bisous de Carlos elle a servi pour dire "Je suis chez M. Nicot, à tout à l'heure, M. Noëlle".
Oui les pochettes des Rolling Stones, Beatles, The Cure, Demis Roussos, Sheila, Jimi Hendrix, Bob Dylan, Kraftwerk, Annie Cordy sont totalement transformées et souvent méconnaissables. Heureusement qu'à la fin du livre Patrice Caillet donne les noms et titres des disques pour s'y retrouver.
Donc à l'approche de noël, faites vous plaisir (ou faites plaisir) en achetant ce très jolie livre (format carré) insolite.


Quelques exemples de pochettes qui figurent dans le livre:

Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us
Image Hosted by ImageShack.us


Interview de Patrice Caillet ici




approximatif.free.fr/

auteur : Paskal Larsen - pjulou@free.fr
chronique publiée le 14/11/2009

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire