27/07/2017  |  4850 chroniques, 161 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 26/07/2017 à 16:53:20
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    édito
Une Villette Sonique 2009, très visuelle...

C'est la saison des festivals. En prélude aux nombreuses manifestations d'été qui recouvrent le sol hexagonal, voici à travers quelques photos, un petit compte-rendu de Villette Sonique 2009, un festival "mutant" qui ne ressemble à aucun autre. Des concerts payants en semaine et d'autres gratuits le week-end dans le Parc de la Villette. Ainsi la famille lambda, en ballade, peut découvrir des groupes et musiques OVNIS, pour le plaisir des oreilles et des yeux.
Comme les groupes et les artistes programmés ont en commun le fait d'être des performeurs scéniques, quoi de mieux que les suivre en photos...

 

Jesus Lizard

"Comme en 14", soit comme en 1998 quand ils se sont séparés. Jesus Lizard n'a pas pris une ride, juste un peu de bide pour David Yow et quelques cheveux gris pour les autres membres. L'énergie est restée intacte et la musique est encore ce qui se fait de mieux côté noise hardcore. Ambiance chaude dans la fosse, avec odeurs des pieds et senteurs de fauves, garanties 100% naturelles. Oui c'était comme à l'époque : Jesus Lizard n'a pas pris une ride, juste un peu de…

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us


Goblin

Le rock progressif n'est pas ma tasse de thé, mais voilà Goblin a composé la musique des films de Dario Argento et du film culte de Romero Zombie, du coup cela change la donne. Pour ce premier passage à Paris en 35 ans de carrière (!), l'émotion tant sur scène que dans le public était là. Si on peut leur reprocher de ne pas avoir pas joué exclusivement que du Dario Argento (c'était pourtant l'accroche publicitaire), les voir et les entendre jouer les BO de Suspiria, Profondo Rosso, avec des images en arrière plan était magique, et surtout pas... chiant.

  

Image Hosted by ImageShack.us

            

Image Hosted by ImageShack.us


Erna Omarsdottir

Comme un poisson dans l'eau, mais là en transe entre les arbres du parc de Villette, la chorégraphe et danseuse islandaise, nous a fait une petite démonstration ludique de son talent atypique. Elle roule par terre, fait trembler la poussière et gesticule comme une funambule possédée. Sa voix de castafiore hypnotise le public. Il est 15h30, le soleil est radieux, nous somme assis sur l'herbe, bref, tout baigne, pour passer un week-end sous un soleil de plomb et écouter de la bonne musique "sonique".

Image Hosted by ImageShack.us


Lightning Bolt

Justement côté sonique, rien à redire sur ce duo ricain (batterie/chant-basse) qui maîtrise la noise comme le boxeur éxecute son adversaire, ça assomme ! Ok dommage pour le public, car à partir du troisième rang, il ne voit rien. Par contre il entend et cela joue fort, très fort. Lightning Bolt ne se produit pas sur une scène, mais juste dans un petit coin, coincé entre un escalier et une passerelle, avec le public autour de lui en arc de cercle. C'est intense, expérimental et sous la luminosité rayonnante du soleil, c'est une expérience sensorielle étonnante pour les oreilles et dans la façon de vivre, un moment live. En effet les premiers rangs servent de barrage pour ne pas que la foule s'écrase sur le duo. Ca pourrait être l'émeute, et en fait ça se passe très bien.

Image Hosted by ImageShack.us

       

Image Hosted by ImageShack.us

Image Hosted by ImageShack.us

              

Image Hosted by ImageShack.us



Duchess Says

C'est un groupe que j'adore en live, mais comme tout festival, suivre tous les groupes, n'est pas une chose facile, surtout quand on aime discuter avec les potes. Du coup je n'ai vu que la fin de cet excellent groupe "foutraque" de Montréal. Mais c'est clair la chanteuse, a une fois de plus foutu le bordel sur scène et dans le public. C'est fou, le nombre de groupes qui aiment slammer à Villette Sonique.

Image Hosted by ImageShack.us


Image Hosted by ImageShack.us


Omar Souleyman

C'est clair, en Europe le look d'Omar Souleyman, ne passe pas inaperçu ! 500 cassettes audio disponibles chez lui en Syrie et... 2 albums par chez nous ! Il n'y a que Villette Sonique pour faire découvrir cet artiste de grand talent. Musicalement la tradition se mélange aux nouveaux sons pour le bonheur des puristes et des néophytes. Cela m'a permis entre autre de découvrir, la fonction du souffleur. En effet, sur scène le souffleur est un rôle à part entière qui consiste à donner un angle d'idée au chanteur pour improviser. Un grand moment de danse "exotique"!

Image Hosted by ImageShack.us

Monotonix

Après la Syrie, rendez vous avec Israël et ce groupe de fous furieux. Si musicalement ça reste très classique (entre Led Zep, Hendrix et Sonics), scéniquement : bonjour les dégâts ! Comme Lightning Bold, Monotonix ne joue pas sur scène mais dans le public, par contre le chanteur électrique, monte/grimpe et se balade pendant tout le concert parmi la foule. Au final c'est plus proche du spectacle de rue en version "heavy" que du concert de rock. Etonnant et excellent.

Image Hosted by ImageShack.us

Deerhoof

Après une telle perfo de la part de Monotonix, difficile pour Deerhoof de faire plus étonnant. Du coup retour à un concert de rock noise plus "normal et convenu". 

Image Hosted by ImageShack.us

Dan Deacon

Retour à la "NON normalité", avec cet homme à l'allure "adolescent fan de jeux vidéos". Dan Deacon, avec ses 12 musiciens, possède la faculté de faire bouger la foule et de lui faire faire ce qu'il désire. Ainsi voir des centaines de personnes taper dans les mains ou s'asseoir à sa demande, ca pourrait faire de Dan Deacon un gourou ou un dictateur, mais son aspect nounours ludique fait absolument tout passer. Et le bonheur de voir dans les reflets du miroir de la Géode, plein de couleurs électriques, c'était bien mieux qu'un méga show des Stones.

Image Hosted by ImageShack.us


Ebony Bones

La journée en plein air fini avec le groupe hype Ebony Bones. Si du côté du look, ce groupe assure bien, niveau musique c'est un peu trop "fourre tout". Groove, punk RnB. Dans le genre Fishbone, c'est quand même plus classe. Malgré tout ce groupe est très scénique et son medley "populaire" est une bonne idée pour achever ce magnifique week-end ensoleillé.

Image Hosted by ImageShack.us


Rendez-vous est déjà pris pour la prochaine édition !



www.villettesonique.com

auteur : Paskal Larsen - pjulou@free.fr
    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire