29/03/2020  |  5333 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 28/03/2020 à 15:36:48
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    interview
Soulfly

Ramonville (Salle des Fêtes)
mars 2003

A quelques heures de son concert à la Salle des Fêtes de Ramonville St-Agne, Max Cavalera, le leader de Soulfly (ex-Sepultura) nous accorde un entretien dans son tour-bus, histoire de "causer" de son dernier album 3, de l’actuelle politique du gouvernement américain et de sa profonde foi en Dieu.

On sent que vous avez voulu écrire un album plus diversifié que Primitive, moins linéaire. Est-ce exact ?
Yeah, je pense que c’est une évolution, la continuation de tout le travail que j’ai entrepris. Certains pensent que cet album est plus éclectique, d’autres le trouvent plus "heavy", ils trouvent que quelques chansons sonnent en effet plus "lourd", ce qui les ravit… Ma musique, mon travail suivent ce genre de progression naturelle.

Le cap du troisième album est un cap sensible pour les groupes de rock, est-ce que vous avez pensé à cela avant l’enregistrement de ce nouvel opus ?
Oui, c’est pour cela que j’ai produit moi-même cet album, je voulais m’assurer qu’il reste fidèle à l’idée originale que je m’en étais fait. Et c’est ce qui s’est produit, j’en suis très heureux car c’est mon album le plus abouti jusqu’à présent. Il est plus "heavy" que le précédent mais aussi plus mélodique. Je suis content que les morceaux aient ces deux "connections", "heavy" et mélodique ensemble.

Le morceau Tree of Pain est très surprenant, avec un chant féminin et des changements d’ambiances. Il n’est pas comme un morceau de Soulfly "classique". Vous avez voulu surprendre votre public ?
Oui, je pense qu’il est bon d’inclure une part d’inattendu dans un Lp, à 70% du Soulfly  "classique", et à 30, 40 % du "waouh" comme Tree of Pain ou Zumbi. C’est vraiment voulu !

…c’est un peu plus progressif…
C’est comparable à beaucoup d’autre styles, je ne sais pas vraiment comment le définir, et cela c’est développé en un morceau de 8 minutes, quelque chose que je n’avais jamais essayé, et plutôt une bonne idée !

Il y a beaucoup moins d’invités sur ce nouvel album. Est-ce que c’était une vraie volonté de votre part, afin que l’on considère Soulfly comme un vrai groupe, et non comme un projet qui accueille des invités ?
Non, c’est assez marrant car il y a autant d’invités sur ce LP, ils sont juste moins mis en avant, et ce sont presque les mêmes que sur Primitive. On les entend moins, mais il y a entre autres Greg et Jason de Sacred Reich sur One nation, Danny de North Side Kings sur Call to arms, Asha et Ritchie sur Tree of Pain, et John, d’un groupe d’indus de Phœnix qui a fait toute la programmation et les claviers. Donc il y a beaucoup d’invités sur ce LP même s’ils ne sont pas aussi célèbres que Sean Lennon…

Quelle vision avez-vous de la scène métal actuelle ? Trouvez-vous les nouveaux groupes nu-metal créatifs, avez-vous des groupes qui vous ont marqué récemment, qui apportent quelque chose au genre ?
Nous avons joué avec Iceburn de Belgrade, qui a sorti l’un des meilleurs CD du moment, un mélange très intéressant de hardcore, de metal et de dub, des genres que j’aime séparément mais que je n’avais pas encore entendu joués ensemble. C’est probablement mon groupe actuel favori.
Quant au nu-metal, j’en ai déjà entendu à la radio ou à la télé, mais ce n’est vraiment pas mon genre de musique. Quand je n’écoute pas des groupes comme le mien ou Slipknot, c’est plutôt du reggae ou Dead Can Dance, qui est un très bon groupe.

On vous sait très croyant. Actuellement, beaucoup de gens utilisent Dieu pour justifier leurs actes de violences, de guerres. Est-ce que c’est votre vision de la foi ?
Non, je crois en Dieu et je crois que le meurtre est interdit par Dieu, et que les attentats suicides ne peuvent en aucune façon être approuvés par Dieu. C’est juste de la propagande, des gens qui se servent de Dieu comme d’un bouc émissaire et qui sont malheureusement de plus en plus nombreux. Ces extrémistes islamistes qui tuent des gens et qui s’imaginent que 70 épouses les attendent au Paradis ne sont que des fous. C’est de l’ordre de la maladie psychiatrique. Je ne crois pas à ça.

On assiste actuellement aux Etats-Unis à une montée de la Moral Majority. En tant que croyant et résident américain, que pensez-vous de ce phénomène ? Est-ce que ça vous inquiète ?
A propos de la guerre?

Cela fait partie du problème, mais plutôt à propos de tous ces WASP qui soutiennent G.W. Bush. Quelle est votre opinion sur la montée de ce nouvel ordre moral puritain ?
Tant qu’ils restent à distance de ma maison, j’en ai rien à foutre. Si c’est leur mode de vie, tant pis pour eux ; mais s’ils essaient de m’approcher c’est : "J’ai mon propre Dieu, cassez-vous !". Quant à G.W. Bush, on ne l’aime pas, il est fou, c’est un bouseux, il pense que si tu fumes du shit t’es un terroriste, c’est débile. J’espère qu’on va changer de président bientôt, pour un meilleur bien-sûr !

Vous êtes à cheval entre 2 pays dont les orientations politiques divergent énormément actuellement. L’un est très à droite, l’autre avec l’accession de Lula à la présidentielle est très à gauche. Cela ne vous fait pas bizarre ? Comment vivez-vous cela ?
Je sait que c’est vraiment positif; je connais Lula depuis mon enfance, même s’il est issu du PT, c’est un travailleur, issu des masses laborieuses, il connaît mieux le peuple brésilien que les présidents précédents. Il a déjà pris de bonnes décisions, comme nommer Gilberto Gil ministre de la culture, c’est très bon pour la culture, la musique et le Brésil car il va donner plus d’importance aux musiciens et à la musique, ce qui n’a jamais été fait auparavant. Je pense que Lula sera bon pour le Brésil et son peuple, car le Brésil à besoin de gens compétents. Le Brésil est un grand pays qui a toujours été mal géré, comme beaucoup d’autre pays, il pourrait presque vivre en autarcie : on a du pétrole, de l’électricité mais pas le bon management ; j’espère que Lula sera le bon, je l’espère vraiment.

Vous êtes dans le métier depuis à peu près 18 ans… est-ce que vous prenez toujours plaisir à faire ce que vous faites ? Est-ce que la vie en tournée ne vous pèse pas trop ? Vous ne souhaiteriez pas un mode de vie plus calme ?
Non, j’adore tourner. De nombreux groupes regardent nos itinéraires et font "waouh !" car peu d’entre eux en font autant. C’est super, vraiment j’adore ! je m’amuse autant qu’il y a 15 ans, j’ai toujours le feu sacré pour la musique. Le moment où je pose le pied sur la scène est toujours le plus intense, jamais je n’arrêterai. Peut-être que je vieillis, mais je me sens toujours comme un gamin, avec le feu !

Par rapport au phénomène mp3, certains groupes comme Metallica ont des positions très tranchés, allant jusqu’à poursuivre leurs fans en justice. D’autre comme Public Enemy publient leurs nouveaux albums en mp3 sur leurs sites web. Que pensez-vous de la révolution numérique qui touche l’industrie du disque ? Avez-vous un avis tranché sur la question ?
Je pense que la musique gratuite est une mauvaise chose pour les groupes. Les fans ne réalisent pas que cela va tuer les groupes qui ne pourront plus vivre de leur musique. Il n’auront plus les moyens d’aller en studio car cela coûte cher. Les fans doivent comprendre, ok c’est cool, tu obtiens ta musique à l’œil, et je vois pourquoi car tout le monde est fauché, mais sur le long terme c’est pas bon car tu fais du mal aux artistes. Perso, j’achète les CD des groupes que j’aime car je sais que l’argent du CD va à l’artiste, et que cela va lui permettre de continuer, ça c’est mon attitude. On verra bien. En tant que groupe, le mp3 nous a causé du tort, mais nous croyons à la scène, à la tournée, et nous pouvons nous passer de MTV. Nous et nos fans sommes très proches, nous pouvons le voir tout les soirs , tout nos concerts sont à guichets fermés. Je sais que nombre d’entre eux ont téléchargé nos titres et que le CD aurait pu se vendre mieux, mais c’est un choix que chacun doit faire. Moi j’achète les CD des groupes que j’aime car je veux les voir continuer à faire de la musique.

Dernière question ludique, je vais vous citer 3 groupes volontairement éloignés de votre univers musical, vous allez me dire si vous les connaissez, ce que vous en pensez, et si vous les avez déjà écoutés ?

D’abord Aphex Twin:
Aphex Twin? Non.

Techno expérimentale, underground…?
Non...(rires)

...ensuite Front 242...
Non, désolé...(rires)

…gros son indus…ils ont tourné avec Depeche Mode…
Non…

Vous connaissez Kraftwerk…
Juste le nom ! (rires)

…pas grave et le dernier : Jeff Buckley ?
Non, c’est qui ?

Un songwriter qui s’est noyé dans le Mississipi…
Un américain ?

Oui, très sensible, gros talent, mort trop tôt…
Non désolé (rires)

Pas grave !
Cela fait des choses à découvrir c’est cool ! En France j’ai découvert Les Tambours du Bronx, j’aime beaucoup, très tribal.

(on lui tend un papier avec les 3 noms de groupes)
J’irai acheter les CD demain.

Interview réalisée avec la collaboration de Steve Golliot - steve@foutraque.com

www.soulfly.com/

auteur : Olivier Marin - olivier.marin@foutraque.com
interview publiée le 01/04/2003

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire