22/09/2017  |  4874 chroniques, 162 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 22/09/2017 à 10:32:39
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    news
A partir de la collection de 4000 oeuvres de Jaïs Elalouf, découvrez le site internet du premier musée psychédélique.



« Passionné par cette culture depuis mon adolescence, j’ai collectionné des oeuvres une à une lors de voyages pour mes performances Cinemix (DJ Oof). Je n’ai cessé de partager ce mouvement lors d’événements ainsi qu’au sein de mes créations artistiques depuis 20 ans. » Jaïs Frédéric Elalouf

En pleine période des 50 ans du Summer of Love lancement du site web le 6 juin 2017 (lien ci-dessous). Il regroupe actualités, artistes, œuvres autour de l'esthétique psychédélique sous toutes ses formes (cinéma, musique, arts graphiques, textiles, mobilier).
Le site servira aussi à promouvoir le projet de 1er musée psychédélique qui abritera la collection Elalouf (4000 œuvres qui ont fait l'objet de 35 expositions à ce jours). C'est l'une des plus grande collection au monde en matière d'art psychédélique.
The psychedelic Museum est bien plus qu'un musée car il accueillera une salle de spectacle, une galerie, une cafétéria bio, un espace de libre création avec résidence d'artiste, une bibliothèque de la contre-culture, etc.

« Le terme psychédélique signifie en grec « révéler l’âme » et définit une identité protéiforme qui existe depuis toujours. A la fois populaire et alternative, sans limite géographique ni temporelle, cette esthétique se décline de l’art à la mode, s’immisce dans les sciences, la faune et la flore, voire les mœurs. Elle tend à une harmonie universelle et fascine par ses formes, ses détails, ses couleurs et ses mystères. Premier de ce genre, ce musée permet au public de découvrir une collection permanente de 4000 œuvres, l’une des plus importantes sur l’esthétique psychédélique. A travers de nombreuses installations interactives, le visiteur fera l’expérience de cet univers d’une richesse infinie. La scénographie des différents espaces incite à libérer notre créativité et accueillir spectacles, conférences, projections, concerts et ateliers de bien-être. A l’instar de la visite virtuelle présente sur le site, le Psychedelic Museum modifie notre perception de l’environnement, de l’histoire et de notre façon de consommer. La salle de spectacles, la cafétéria, la boutique et la galerie sont des espaces facilement aménageables et permettent d’accueillir une programmation variée, de tisser un lien social et des usages alternatifs pour 300 personnes. La salle de libre-création Freespace est ouverte à tout public et reçoit une résidence d’artistes deux fois par an. L’emplacement serait idéalement à Paris, il pourrait être également en province, à l’étranger, voire itinérant. Nous cherchons mécènes, projets immobiliers, élus pouvant soutenir le projet et créer un comité consultatif de personnalités et parrains. »
(Texte extrait du dossier de presse)


www.psychedelic.fr/

Partager

    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire