21/09/2019  |  5232 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 19/09/2019 à 14:39:42
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    concert foutraque
Sébastien Schuller + Fuck Buddies en concert (+ mix de la Foutraque Team)

vendredi 11 novembre 2005
21h

10 euros en prévente (Vicious Circle, Paul Emile Vinyls) / 12 euros sur place

L'Ouverture - 43, Rue Roland Garros - Toulouse
Rens. : toulouse@foutraque.com
Dès 21h, l'artiste toulousain Fuck Buddies entamera la soirée par une prestation folk teintée d’électro et de magie aérienne. Sébastien Schuller lui succèdera sur scène, pour y présenter son premier album Happiness. Véritable révélation de ces derniers mois, Sébastien Schuller, accompagné de son groupe, dévoilera tous ses talents d’artisan pop le plus doué de sa génération.


Sur Sébastien Schuller : Sébastien Schuller est incontestablement un artiste surprenant. Déjà, à l’automne 2002, Weeping Willow, son premier maxi, l’impose comme une révélation aussi réjouissante qu’inattendue. Devenu au fil des ans un poly instrumentiste aussi brillant qu’éclectique, composant et interprétant presque en solitaire ses œuvres, épaulé par quelques amis triés sur le volet, dont Paul Hanford (Brothers In Sound, Sancho), Sébastien Schuller se plait à rehausser avec bonheur les sonorités acoustiques et naturelles de petites touches électroniques. Il travaille souvent à domicile, sous les combles étroites des toits parisiens, et pourtant sa musique évoque irrésistiblement les plus vastes des étendues pastorales.

Deux ans plus tard, un label plus loin (il a, entre temps, quitté Capitol pour signer chez Catalogue), Sébastien Schuller sort un premier album au titre tout aussi déconcertant, Happiness. Au fil des morceaux, entre instrumentaux climatiques et chansons pop d’une évidence presque dansante, on peut se plaire à suivre le fil tortueux d’émotions contrastées : la mélancolie domine, certes, mais toujours teintée d’espoir, comme dans la vraie vie. Les songes deviennent parfois réalité mais les fantômes du souvenir hantent inévitablement les jours présents.

« La perspicacité des compositions, la limpidité des mélodies et de la voix de l’interprète avaient touché l’âme d’aucun squi avaient immédiatement deviné en lui un artisan d’exception, un talent en devenir, bref “un génie de la musique”. »
Album du mois Magic

« A 30 ans, Sébastien Schuller, incorrigible rêveur et artisan pop, sort un premier album majestueux et personnel, dont Radiohead n'aurait pas à rougir. »
Les Inrockuptibles

Site web : www.sebastienschuller.com / Ecouter : www.sebastienschuller.com/music.html
Interview (sur Popnews) : www.popnews.com/popnews/sebastien-schuller-itw/


Sur Fuck Buddies : Fuck Buddies, c'est Sébastien ; il écrit, joue et enregistre seul de la musique depuis 2004 et en groupe depuis 2001 (avec The Nova Express, formation indie rock Toulousaine). Il fait des concerts et sort ses disques via le label Dead Bees Records.

Sa musique est plutôt sombre, souvent minimaliste, toujours sincère. Elle est en dehors des modes, folk mais pas hippie, avec des textes intimes jamais geignards. Fuck Buddies chante en anglais, ses (principales) références sont Smog, Xiu Xiu et Jonathan Richman. Il est l'auteur en 2005 du très recommandable Fuck Buddies in Slumberland, un album aux allures folk, où sa voix grave et émouvante se mélange à du piano, une guitare acoustique et parfois quelques rythmiques électro. A suivre !

Site web : fuckbuddies.free.fr / Ecouter : fuckbuddies.free.fr/music.htm
Interview (sur Popnews) : www.popnews.com/popnews/fuckbuddiesitw/



    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire